Le Royaume-Uni est le second marché pour les exportations des vins et spiritueux français, avec plus de 1,3 milliard € exportés, dont 1,1 milliard pour les vins.

En tant qu’Etat membre de l’Union européenne, le Royaume-Uni est un marché relativement simple d’accès, même s’il présente une fiscalité assez pénalisante pour les vins et spiritueux.

Toutefois, la décision de quitter l’Union européenne rend difficile les perspectives sur ce marché, notamment par l’absence de décision claire sur ce que sera le cadre futur des relations commerciales entre les deux partenaires.

La FEVS est très investie sur les négociations du Brexit, afin d’informer les exportateurs des points devant être anticipés dans le cas d’une sortie britannique de l’Union Européenne, en particulier sur les aspects douaniers et contractuels.