Les États-Unis d’Amérique sont le premier marché d’exportation des vins et spiritueux français, pour une valeur dépassant les 3 milliards d’euros en 2018.

C’est le premier marché de consommation de vin au monde. C’est également le premier marché de consommation de Cognac.

Marché très ouvert, il connaît cependant des différences entre États, liées à sa structure fédérale, avec des monopoles dans certaines régions. Il est également très marqué par le three tier system, qui établit trois niveaux distincts – l’importateur, le grossiste et le détaillant – pour la distribution des vins et spiritueux dans chaque État.

Les attaques terroristes de 2011 ont également conduit à un dispositif d’enregistrement préalable des entreprises souhaitant vendre des produits alimentaires aux États-Unis, qui s’applique également aux vins et spiritueux.