Le Canada est le neuvième marché en valeur des exportations françaises de vins et spiritueux en 2018.

En pratique, il n’existe pas un marché unifié au Canada mais treize marchés correspondant à chacun des provinces et territoires du pays. Quatre de ces provinces concentrent près de 90% de la consommation de vin (Ontario, Québec, Colombie-Britannique et Alberta).

A l’exception de l’Alberta, tous les territoires et provinces canadiens ont mis en place un régime de monopoles d’importation et de distribution, fonctionnant généralement sur la base d’appels d’offres.

Ce régime limite la capacité des exportateurs à commercialiser librement vers le Canada, en particulier en raison des mesures discriminatoires prises à l’encontre des produits importés.

L’accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne est entré en vigueur le 21 septembre 2017. Il permet aux exportations européennes de bénéficier de conditions préférentielles à condition de respecter certaines modalités.