L’Australie figure au quatorzième rang des pays importateurs de vins et spiritueux français.

Mais la France est le second fournisseur de l’Australie, derrière son voisin immédiat, la Nouvelle-Zélande. Les vins effervescents, en particulier le Champagne, y connaissent un grand succès.

Si le marché australien ne connaît pas d’obstacle particulier, il n’existe pas encore d’accord commercial bilatéral entre l’Union européenne et l’Australie, qui viendra faciliter les échanges entre les deux partenaires.

Toutefois, la négociation d’un tel accord a démarré en 2018 et devrait permettre d’améliorer les conditions d’accès des vins français (et européens) au marché australien.